La rédaction web : à quoi ça sert ?

La rédaction web, c'est l'art de savoir écrire :

Convaincre et séduire l'internaute

... pour convaincre et séduire les hommes

robot google : icône

... et plaire aux robots des moteurs de recherche

3 bonnes raisons de me contacter :

Gain de temps

Je vous fais gagner du temps

Les bons professionnels sont souvent débordés. Et rédiger des textes qui font vendre, c'est chronophage !
Déléguez-moi la rédaction de vos textes commerciaux, pour mieux vous consacrer à votre cœur de métier.

Gain de visibilité

Je rends votre entreprise plus visible

Les moteurs de recherche font remonter gratuitement dans les pages de résultats les sites dont les textes sont attrayants, actualisés et bien structurés.
Rédiger de tels textes, c'est précisément mon métier !

Conquête de nouveaux clients

Je vous aide à conquérir de nouveaux clients

Sites vitrine, fiches produits, articles de blogs, newsletters, etc. Les nouvelles technologies peuvent vous permettre de toucher de nouveaux clients pour un coût réduit.
Profitez de ces opportunités !

Les dirigeants clairvoyants le savent depuis longtemps :

«Sans langage commun, les affaires ne peuvent être conclues»
portrait de Confucius
Confucius.

La rédaction web : la belle histoire de sa naissance

Avant, pour être visible et vendre, il fallait au moins...

vitrine de magasin

Une belle vitrine

ou un grand bureau,
pour attirer l’œil du client.
L'emplacement n° 1,

c'était la clé
essentielle pour réussir.
Alors, les prix s'envolaient très vite !

vendeur / commercial parfait pour le business

de très bons vendeurs

ou des commerciaux de talent,
selon le secteur d'activité.
Challenges, primes, avantages en nature... Tous les moyens étaient bons pour recruter les meilleurs, ceux qui allaient faire décoller le CA !

écran publicité télé

et de la publicité

à la télévision, à la radio, dans la rue, dans les journaux...
Les mass médias portaient alors bien leur nom. On pouvait atteindre vraiment beaucoup de clients en peu de temps.

Puis internet est apparu, et au fil des ans, les choses ont bien changé...

web et e-commerce

L'e-commerce

progresse un peu plus chaque année.
En 2018, plus de 85% des Français
ont acheté en ligne.
Les e-commerçants les plus puissants sont souvent des "pure players",
sans point de vente physique.

icone search

La recherche en ligne

avant l'achat d'un produit ou d'un service concerne désormais plus de
8 Français sur 10.
Même lorsqu'ils se rendent ensuite chez un commerçant ou un prestataire de proximité, les Français se renseignent sur le web avant de faire leur choix.

être visible et vendre sur le web : quelques icônes

Être visible sur le web

est ainsi devenu
pour de nombreux professionnels
une question de vie ou de mort.
Tous les moyens sont bons pour toucher les prospects et fidéliser les clients : sites vitrine ou marchands, réseaux sociaux, publicités en ligne...

Mais être vu et vendre sur le web, c'est une course d'obstacles !

barres moteurs de recherche

Les moteurs de recherche

sont les nouveaux rois
du monde du web.
Plus de 9 internautes sur 10 passent chaque jour par Google, Qwant et Bing pour trouver réponse à TOUT. La 1re page de Google est devenue le nouvel emplacement n°1.

algorithmes panda et pingouin

Des algorithmes sans pitié

parcourent le web pour éliminer des pages de résultats les sites de piètre qualité, ou qui ont enfreint les règles édictées par Google.
Ces algorithmes comme Panda et Pingouin font trembler le monde du web. En un seul passage, ils peuvent abattre votre site internet... et votre business.

consommatrice pressée avec mobile

L'internaute est pressé

... et quand il est sur son smartphone,
il est encore plus impatient !
Les internautes passent en moyenne
2 min et 17 s sur un site internet.
Et 3/4 d'entre eux ne vont JAMAIS jusqu'à la 2e page de Google.

Dans ce nouveau monde remodelé par internet,
les mots sont devenus incontournables !
Essentiels pour émouvoir ou convaincre les hommes,
les mots sont aussi le meilleur moyen
pour vous faire comprendre des robots.
Olivier Andrieu, surnommé « le pape du référencement »,
parle même de Google comme d’un « obsédé textuel » !